Livres à offrir

La rédaction de GLOBALmagazine a sélectionné ces livres à lire et offrir, au-delà des fêtes de fin et début d'année:

  10 ans à faire mal... et ça fait du bien ! Hors série, dans tous les (bons) kiosques, 128p. - 9,90€ 

 Siné, c'est le parti pris libertaire de ne rien laisser passer sans en éclairer une face ou une fesse cachées. C'est très sérieusement se foutre de ce qui mérite de l'être et même de ce qui suscite le respect. Derrière la satire, il y a l'info, celle que l'on ne voit pas ailleurs. Apprendre des choses et en rire pour le même prix ! Siné, cela fait partie de l'indispensable hygiène mentale.

  Attention à la marche ! Comme un Huron chez Macron de Mariel Primois Bizot - éditions Indigène, 144 p. - 10€

L’auteure a adhéré a en trois clics avant de rejoindre l’équipe du phoning de l’escouade En marche de celui qui va devenir président de la République quelques mois plus tard. Infiltrée au QG parisien, nantie d’un badge d’helper, Mariel Primois Bizot tient le journal de ses activités de bénévole (courrier, téléphone, réunions de réflexions) en cultivant soigneusement les détails révélateurs sur les Marcheurs et Marcheuses. Avec un humour élégant, elle nous conte l’opacité d’En Marche. Les ordres tombent de la bouche d’émissaires se revendiquant du sommet en voie de présidentialisation. En fait de participer à l’élaboration du programme politique, tout est déjà verrouillé. Même les 500 experts dont se revendique l’homme qui a donné ses initiales à son mouvement politique n’existent pas. La base militante ne sert qu’à donner une forme aimable au mouvement. Le récit souligne l’appauvrissement du langage et du sens des mots et, plus avant, l’inculture philosophique des Marcheurs. Des apartés s’adressant à son défunt et regretté compagnon Jean-François Bizot, lui permettent des mises en perspectives avec le soulèvement des années 67-70 et ceux qui le nourrissaient intellectuellement (Gilles Deleuze, Hannah Arendt, Guy Debord, Raoul Vaneigem, Karl Marx, Eduardo Galeano…).  Ces aller-retour soulignent la misère culturelle des Marcheurs.

  En Explorateurs de Françoise et François Lemarchand, - Les Arènes, 360 p.- 25€ 

Les auteurs ont fait de leur vie une aventure. Aventure économique avec Pier Import puis économique et écologique avec Nature et Découvertes; aventures personnelles en allant chiner autour du monde les marchandises vendues dans ces deux enseignes; aventure familiale avec les pérégrinations du couple et ses quatre enfants; aventure artistique de Françoise dont les photographies et la mise en page font l'originalité du livre. Aventures par procuration pour les baby boomers qui retrouveront au fil des pages infos, musiques, habits, objets comme autant de clins d'oeil à leur propre vie. C'est aussi parce qu'ils ont su faire résonner leurs choix à l'écho nos vies que Françoise et François Lemarchand témoignent ici autant d'eux que de l'époque. Et le bouquin est beau.

  L'aventure d'Actuel telle que je l'ai vécue de Patrice Van Eersel -Albin Michel, 508 p. - 22,90€

Patrice van Eersel est un des derniers vivants de la bande des re-fondateurs d’Actuel, en 1970, avec Jean-François Bizot, Michel-Antoine Burnier, Patrick Rambaud, Léon Mercadet, Jean-Pierre Lentin, mais aussi Claudine Maugendre, Rémi Kolpa-Kopoul, Jean-Paul Géné, Christophe Nick, Daniel Lainé, Alain Bizos… Actuel est le pionnier du renouveau du journalisme en France, notamment en recourant au journalisme gonzo (récit à la première personne, subjectivité assumée). Outre de nous ravir avec son récit des coulisses de 25 ans de pratique de la contre-culture et du reportage dans le monde entier, Patrice van Eersel prolonge la vie d’Actuel d’une bien agréable façon et, qui sait, sème pour sa résurrection…

  Elyx de Yak – Le Chêne – 240 p. , 19, 90€

Indéfectiblement optimiste Elyx, le petit bonhomme dessiné par Yacine Aït Kaci  (dit Yak), promène son espièglerie et sa tendresse aux quatre coins du monde. Il nous révèle la poésie du quotidien, souligne les liens qui unissent les êtres humains entre eux et à leur environnement. Elyx, un chant de fraternité.

 

Bretagne du XXe  siècle de Ronan Dantec- éditions Ouest-France - 128 p., 28€

L’Argoat et l’Armor, les paysans, les marins, les biscuiteries, les conserveries, le costume, la langue, Dieu, les rites communautaires, l’émigration, le tourisme, la Résistance, les autonomistes, la gastronomie, les marées noires, les grèves ouvrières, les soulèvements paysans, les combats écologistes, le camembert Saint Ronan « sans addition de colorant »… Ce beau livre est un voyage dans le XXe siècle où tout a irrémédiablement changé et, avant tout,  c’est une malle aux trésors de ce qui constitue l’identité et la culture bretonne. L’iconographie est magnifique, la maquette et l’impression sont de toute beauté : documents détachables, références littéraires, cinématographiques, journalistiques… l’ouvrage réjouit le cœur de tout breton-ne et transmet, aux  générations du XXIe démesurément virtuel, des fondamentaux de l’histoire réelle (bateaux, biscuits, faïences, produits agricoles, livres, films, journaux, luttes sociales).

 

  Kiribati, chronique illustrée d’un archipel perdu, de Alice Piciocchi et Andrea Angeli, éditions du Rouergue, 144 p.- 24€

Au milieu du Pacifique, à cheval sur l’Equateur et sur l’antiméridien, la république des Kiribati est vouée à disparaître physiquement sous la montée de l’océan, pour cause de réchauffement de la planète. Ce petit pays – 726 km2 est morcelé en une île et trois archipels comptant au total 32 atolls (dont 12 inhabités). Les auteurs racontent et dessinent la vie de ces 110 000 insulaires condamnés à l’émigration avant la fin du siècle. Organisation de la vie quotidienne, poissons pêchés, plantes nourricières et médicinales, langue, culture, astronomie … remplissent joliment les pages de ce qui constitue un atlas de ce qui va disparaître.

 

  Paysans de nature, réconcilier l’agriculture et la vie sauvage, de Perrine Dulac et Frédéric Signoret. Préface de Laurent Pinatel, porte-parole national de la Confédération paysanne – Delachaux et Niestlé, 192 p. – 29,90€

Voilà un beau livre sur un jeune réseau, né en 2014, dans le giron de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) : les « paysans de nature ». Sous ce vocable, un engagement  de paysan-ne-s à lier agriculture durable, réussite économique et protection de la biodiversité. A réconcilier agriculture et vie sauvage. Les paysans participent aux inventaires naturalistes, s’interdisent de recourir à la chimie de synthèse, minimisent le travail du sol, accueillent des stagiaires, favorisent l’installation de confrères, participent au réseau local de naturalistes, etc… L’ouvrage brosse le portrait de 28 fermes, soutenu par plus de 300 photographies. La preuve en 192 pages que l’agriculture peut épouser la nature.

  Blés de pays et autres céréales à paille, de Ruth Stégassy et Jean-Pierre Bolognini. Ulmer, 248 p. 150 photographies - 26€

Attendu depuis longtemps par les curieux et les amoureux des céréales, voilà le premier  livre savant sur les blés qui fait la part belle à leur histoire, leur physiologie, leur semis et leur culture, leurs débouchés. Jean-Pierre Bolognini, membre du réseau Semences paysannes, sait de quoi il parle quand, avec sa complice Ruth Stegassy, ils nous entrainent à la découverte des blés de pays cultivés en France. Bladettes, touselles, saissettes, blés poulards, engrains, égilopes, grand épeautre, amidonniers, blé du Khorasan, du Caucase,  ou du Roussillon vont réjouir la curiosité du paysan, du boulanger et du gastronome.

  Nuits des Cévennes, collectif. Edité par le Parc national des Cévennes et les éditions du Rouergue – 160 p. 140 photographies – 35€.

Pour fêter son classement en « Réserve internationale de ciel étoilé » (RICE), le Parc national des Cévennes a publié un livre de photographies d’une grande beauté où l’on peut contempler la voie lactée s'étirer d'un horizon à l'autre. Au fil des saisons, on y admire  les variations de la lune et le scintillement de milliers d'étoiles. On y regarde la nuit en face et les paysages qu’elle baigne et révèle. On tend l’oreille à ce que disent ou taisent les étoiles.  Le noir n’a jamais été aussi beau et fascinant.

 

 

Cet article – texte, dessin, photographie ou infographie - vous a plu par les informations qu’il contient, par l’éclairage qu’il apporte, par la réflexion ou l’inconfort intellectuel qu’il provoque, par sa liberté de ton, par le sourire qu’il fait monter à vos lèvres… SOUTENEZ NOUS ! Il n’est de presse libre sans indépendance financière. GLOBAL est une association de journalistes sans but lucratif, sans publicité, qui ne vit que des abonnements et dons de ses lecteurs, lectrices. Pour s’abonner et soutenir c’est ici.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

« L'information est indissociable de la démocratie et les journaux d'informations sont faits pour former et nourrir des citoyen-ne-s plutôt que de les distraire »
Gilles Luneau, rédacteur en chef de GLOBAL