Pensées vives

Bernard Noël, poète, inventeur du mot sensure est mort le 13 avril à Laon (Aisne).

Diptyque Guy Hersant avec poème de Bernard Noël ©

Pensées vives pour notre ami Bernard Noël inhumé samedi 17 avril,  à 14h30 au cimetière de Mauregny-en-Haye (Aisne). G.H.

Poète, écrivain, essayiste et critique d'art, Bernard Noël est mort le 13 avril. Né le 19 novembre 1930 à Sainte-Geneviève-sur-Argence (Aveyron), il publie son premier livre de poésie, Extraits du corps, en 1958. Suivront des dizaines d’autres, des livres d'art, des livres d'artiste. On lui doit l’invention du mot sensure, en 1975, dans L'Outrage aux mots, pour qualifier la privation de sens d’un mot. Privation venant des abus de langage dénaturant la signification d’un mot. Il dirigea la collection "Textes" chez Flammarion.

 

 

Cet article – texte, dessin, photographie ou infographie - vous a plu par les informations qu’il contient, par l’éclairage qu’il apporte, par la réflexion ou l’inconfort intellectuel qu’il provoque, par sa liberté de ton, par le sourire qu’il fait monter à vos lèvres… SOUTENEZ NOUS ! Il n’est de presse libre sans indépendance financière. GLOBAL est une association de journalistes sans but lucratif, sans publicité, qui ne vit que des abonnements et dons de ses lecteurs, lectrices. Pour s’abonner et soutenir c’est ici.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

« L'information est indissociable de la démocratie et les journaux d'informations sont faits pour former et nourrir des citoyen-ne-s plutôt que de les distraire »
Gilles Luneau, rédacteur en chef de GLOBAL