Histoires de passages

Rallumons les Lumières !

Un festival atypique, ébouriffant et gratuit, dans le cadre magnifique d'Argentat et la vallée de la Dordogne. La troisième édition d'Histoires de passages garantit de vivre des moments à nul autre pareils. 

Et de trois ! Histoires de passages, les Rencontres-promenades d’Argentat et des villages alentours s’installent dans la durée avec autant de curiosité éclectique que les deux années précédentes. Le millésime 2017 s’annonce sous l’apostrophe « Rallumons les Lumières ! ». Un programme dense, digne d’un inventaire à la Prévert, où se mêlent L’herbier des mots, une création de Speedy Graphito, un chemin de pensée, la Porte d’un musée imaginaire, un marché d’éditeurs indépendants, un Tabouret des lumières de Louis Rollinde, un quart d’heure de Bouvard et Pécuchet, la projection de Providence d’Alain Resnais, la découverte de cabanes hêtre sous le charme, de la musique, de la poésie, des éclairs d’histoire, un autre  de mathématiques, du jazz, un pique-nique, un brin de forêt, des dîners champêtres, des veillées, des babines que l’on lèche dès le petit-déjeuner, des expositions, des rencontres avec des scientifiques, des cartes à jouer, une exposition de et avec Nikita Mandryka, un débat sur le fait-divers dans la presse, un événement en ligne avec Elyx, des passions en partage et des embrassades.

Rallumons les Lumières, du 20 au 23 juillet 2017, Argentat sur Dordogne (Corrèze), entrées libres.

 

Cet article – texte, dessin, photographie ou infographie - vous a plu par les informations qu’il contient, par l’éclairage qu’il apporte, par la réflexion ou l’inconfort intellectuel qu’il provoque, par sa liberté de ton, par le sourire qu’il fait monter à vos lèvres… SOUTENEZ NOUS ! Il n’est de presse libre sans indépendance financière. GLOBAL est une association de journalistes sans but lucratif, sans publicité, qui ne vit que des abonnements et dons de ses lecteurs, lectrices. Pour s’abonner et soutenir c’est ici.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

« L'information est indissociable de la démocratie et les journaux d'informations sont faits pour former et nourrir des citoyen-ne-s plutôt que de les distraire »
Gilles Luneau, rédacteur en chef de GLOBAL