Orgasme planétaire

Il y a des jours où une bonne nouvelle perce le plafond bas de celles qui font douter de l’humanité, c’est pourquoi GLOBALmagazine est heureux de partager avec vous toutes et tous ce lien globalorgasm.org ,site invitant à la prière orgasmique pour la paix !

Voilà des gens qui, depuis 2013, invitent le monde entier à jouir à l’heure précise du solstice d’hiver, ce mardi 21 décembre à 11h11 GMT (12h11 en France). Selon eux, en temps normal, femmes et hommes confondus, nous atteindrions une félicité collective de 12,5 milliards d’orgasmes par jour soit 1 736 111, 111111 par minute.

Si on écarte la frustration de celles et ceux placés derrière la virgule et que l’on évalue celles et ceux arrivés en retard au rendez-vous à 20-30%, cette fin d’année baigne dans une fontaine d'extases, délices et voluptés !

Unissant le corps et l’esprit, selon ses organisateurs, ce « Global O » contribuerait « de manière unique aux nouvelles sciences de l'esprit collectif ». Participer à cette mobilisation serait une façon de « voter pour un avenir meilleur avec son orgasme ». Jouissez donc sans entrave les ami-e-s, « avec un partenaire ou seul » mais tous ensemble… sans omettre d’éteindre les postes de télévision, vrais tueurs de béatitude. Seconde bonne nouvelle : séance de rattrapage au Nouvel An.

 

 

Cet article – texte, dessin, photographie ou infographie - vous a plu par les informations qu’il contient, par l’éclairage qu’il apporte, par la réflexion ou l’inconfort intellectuel qu’il provoque, par sa liberté de ton, par le sourire qu’il fait monter à vos lèvres… SOUTENEZ NOUS ! Il n’est de presse libre sans indépendance financière. GLOBAL est une association de journalistes sans but lucratif, sans publicité, qui ne vit que des abonnements et dons de ses lecteurs, lectrices. Pour s’abonner et soutenir c’est ici.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

« L'information est indissociable de la démocratie et les journaux d'informations sont faits pour former et nourrir des citoyen-ne-s plutôt que de les distraire »
Gilles Luneau, rédacteur en chef de GLOBAL