Petite Reine corrézienne

Prenant comme prétexte le passage du Tour de France cycliste en Corrèze le jeudi 10 septembre, Nuage Vert - musée mobile Vallée de la Dordogne organise deux événements cyclistes, gratuits, dans le jardin public d'Argentat-sur-Dordogne de 10h à 18h. Ils visent d'abord à une action concrète pour favoriser les déplacements non polluants avec un véhicule de conception et réalisation locales. Par ailleurs, une action artistique exceptionnelle célèbre à la fois le vélo et un moment crucial dans l'histoire de l'art au XXe siècle.

D'abord, Dean Philippe Guigo montre pour la première fois en partenariat avec Nuage Vert le vélo "Le Corrézien", vélo électrique en bambou local. Dean sera présent toute la journée pour l'expliquer et une inauguration aura lieu en présence du maire d'Argentat, Sébastien Duchamp, à 16h30, avec coupure de ruban et dévoilement du prototype.

Par ailleurs, Jean-François Beaud (créateur de ruches écologiques) a reconstitué pour Nuage Vert la Roue de bicyclette de Marcel Duchamp (événement public à 15h). En 1913, Marcel Duchamp crée en effet cette oeuvre en plaçant une roue de bicyclette mobile sur un tabouret. C'est le premier de ce qu'il appellera plus tard des "ready-made" ("c'est prêt, c'est fait"), c'est-à-dire le choix de présenter des objets industriels comme oeuvre d'art, suivant l'idée que c'est le spectateur qui fait l'oeuvre par le regard qu'il lui porte. Tout le XXe siècle sera ébranlé par cette idée et cette roue disparue aura une dimension métaphysique comme celle du rouet réhabilité par Gandhi.

Bref, reconstituée magnifiquement par Jean-François Beaud et expliquée par Laurent Gervereau (Président de l'Institut des Images), voilà une autre façon de célébrer la bécane de nos plaines et montagnes.

 

 

Cet article – texte, dessin, photographie ou infographie - vous a plu par les informations qu’il contient, par l’éclairage qu’il apporte, par la réflexion ou l’inconfort intellectuel qu’il provoque, par sa liberté de ton, par le sourire qu’il fait monter à vos lèvres… SOUTENEZ NOUS ! Il n’est de presse libre sans indépendance financière. GLOBAL est une association de journalistes sans but lucratif, sans publicité, qui ne vit que des abonnements et dons de ses lecteurs, lectrices. Pour s’abonner et soutenir c’est ici.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

« L'information est indissociable de la démocratie et les journaux d'informations sont faits pour former et nourrir des citoyen-ne-s plutôt que de les distraire »
Gilles Luneau, rédacteur en chef de GLOBAL