photo Michel Monteaux ©️

L'être hybride

7 artistes réunis sur le même thème, L'être hybride, par l'Espace d'art Chaillioux à Fresnes (Val de Marne).On y découvrira les oeuvres de Wil Green, Ariane Kül, Michel Monteaux, JP Racca-Vammerisse, Emmanuelle Renard, Parmis Sayous et Arnaud Schmeltz. On remarquera les oeuvres de Michel Monteaux qui ne cesse de revisiter la photographie, cette fois avec un scanner.

L’homme est-il toujours humain ? L’animal bestial ? Les objets inanimés ? N’y aurait-il pas une part de bestialité dans l’homme, d’humanité dans l’animal, d’âme dans les objets ? La question n’est pas nouvelle et les grands mythes de métamorphoses de l’antiquité continuent à nous le rappeler : le Minotaure mi-homme mi-taureau, Daphné transformée en laurier rose, Actéon en cerf, Io en génisse, Jupiter en taureau blanc, Narcisse en fleur, Callisto en ourse, Niobé en rocher, la lyre d’Orphée en constellation…

Les sept artistes retenus pour cette exposition réactualisent ces mythes et démontrent la continuité de leur présence en notre époque matérialiste qui laisse trop peu de place au rêve et à l’imagination.

L'Être hybride du 13 novembre au 18 décembre 2021, Espace d'art Chaillioux, du mardi au samedi 14h-19h, entrée gratuite.
Visites guidées sur réservation : 01 72 04 55 / mediation [at] art-fresnes94.fr 
Écoquartier de la Cerisaie, 7 rue Louise Bourgeois - 94 Fresnes

Cet article – texte, dessin, photographie ou infographie - vous a plu par les informations qu’il contient, par l’éclairage qu’il apporte, par la réflexion ou l’inconfort intellectuel qu’il provoque, par sa liberté de ton, par le sourire qu’il fait monter à vos lèvres… SOUTENEZ NOUS ! Il n’est de presse libre sans indépendance financière. GLOBAL est une association de journalistes sans but lucratif, sans publicité, qui ne vit que des abonnements et dons de ses lecteurs, lectrices. Pour s’abonner et soutenir c’est ici.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

« L'information est indissociable de la démocratie et les journaux d'informations sont faits pour former et nourrir des citoyen-ne-s plutôt que de les distraire »
Gilles Luneau, rédacteur en chef de GLOBAL